• Le poney curly

    Le poney Curly a commencé son développement il y a une vingtaine d'année avec deux éleveurs précurseurs. Ces éleveurs ont débuté à partir d'étalons curly d'une taille inférieure à la moyenne et croisés avec de petites ponettes.

    La plus célèbre éleveuse de poneys du monde curly est incontestablement Elen Bancroft. Son but est de produire le plus petit possible. L'utilisation de "minis" AMHR lui permet de faire naitre des chevaux miniatures frisés très élégants (voir photo ci contre). "J'ai commencé l'élevage de poneys curly en 1993 et suis maintenant à la quatrième génération. mon but est de produire de petites tailles avec une bonne conformation, aptes à l'attelage et avec les dispositions mentales du curly", écrit Elen.

    L'un des deux premiers étalons curly d'Elen a été BNC Hobo, un très beau mâle pie d'1,42m. L'autre a été Ebony Twister. Twister a ensuite été importé en France par Françoise Gallay puis racheté par le Mas de l'Air. Françoise acheta également deux ans plus tard à l'élevage EB deux jolies ponettes de taille B, Peppermint et Cinamon, qui se trouvent actuellement en Autriche.

    Les poneys Bancroft ont beaucoup de succès. Le plus célèbre, The Pirate EB, coule des jours heureux au Québec en attendant son importation en France dans quelques semaines. Son fils Buccaner, bien nommé pour un grand voyageur, est devenu citoyen brittanique (chez Trevor Hall Curlies) après deux années en Norvège. Il y a eu plusieurs inséminations en France de ce charmant Buccaner et ses premiers poulains sont déjà nés dans le Morbihan (une femelle et deux mâles, tous frisés et "pure" race).

    L'autre grande lignée poney est celle des Mac Kay (Texas USA). Le plus petit étalon poney curly vient de cet élevage (Gentleman Jim, Double J Acres). Leur lignée a commencé avec Curly Jim, également un des grand père fondateur des chevaux curly gaited, croisé avec des ponettes de type Shetland Americain. L'élevage Mac Kay est ancien et peut remonter jusqu'à sept générations curly, avec une certaines consanguinité. Il y a en Suède (Drakwallon) un pur poney Mac Kay, Kopper Kid, dont le fils vient tout juste d'arriver sur le sol français pour le plus grand bonheur de Jak Curly...

    En poney de taille moyenne (C, petit D), l'élevage et centre équestre du Vermont (USA) Top O' the Hill commence à avoir de bons résultats de 2 et 3eme génération. Deux poneys de chez eux se trouvent à Avignon, OYY Alladin (mâle) et OYY Daya May (jument). Ils sont consaguins (même père).

    L'élevage de poney curly étant à ses débuts récents, on trouve encore beaucoup de croisements de première génération. En général, ce sont des mariages avec des "POA" (poney des Amériques) ou avec des Welsch. On trouve aussi en France pas mal de demi curly / New-Forest.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :