• Histoire américaine

    L'histoire de la fondation de la race Curly en Amérique

    Suivez mes lectures, ici résumées pour On Curls:

    http://www.oncurls.org/historique.html

    En résumé, il y a quatre grandes lignes d'élevage :

    -Les sources indiennes natives, rachetées par les blancs (Warrior, Hammrich)

    -les éleveurs western qui ont gardé des chevaux frisés dans leurs lignées de chevaux de travail et de Quarter-horse en se préoccuppant en premier d'avoir des chevaux utiles, frisés ou pas. (Fredell, Skonsberg, Cypress...)

    -Les éleveurs qui ont selectionné d'abbord la frisure (Damele)... Résultats hétérogènes.

    -Les autres projets : Missouri Fox Trotter Curly, Spanish mustang curly... puis les modernes dérivés, curly X arabes (Al Marah), et enfin curly de sport...

    Voir ici en anglais quelques lignées fondatrices :       http://www.angelfire.com/bc/curlygait/Curlystrain.html

    Sans doute, les lignées différentes risquent de disparaitre malgré les efforts, (sauf peut être qulques lignées des curly de travail car les éleveurs luttent pour les conserver, et les Missouri Fox trotters curly, très particuliers). En effet toutes ces lignées finissent tourner en rond. La fermeture du SB de l'ABC et le developpement fort du Curly de sport incite déjà aux mélanges de lignées, et sans doute le curly de demain sera un mélange de tout celà, prenant le meilleur de chaque...

    Le stud-book de l'ABC n'a débuté qu'en 1971. Il est bien difficile de retracer les origines de la plupart des curlies avant cette date, même si certaines lignées sont tout de même très bien identifiées jusque dans les années 50, d'autres sont pleines de chevaux d'origines inconnues, non que ces chevaux aient forcément été de véritables inconnus sans race, mais simplement non enregistrés.

     Notre histoire Desys

    Programme 1 de 2004 à 2009: Notre élevage a commencé dans l'esprit Stockhorse. Le stockhorse est un pré-quarter-horse, un cheval plus rustique, plus épais, plus orienté vers l'équitation d'extérieur que la course, mais avec l'aptitude vachère, un mental agréable et déjà une morphologie de type assez western. Le stockhorse est un croisement plus ou moins developpé et plus ou moins fixé de Spanish mustang et de pur-sang anglais. Version curly, celà donne du mustang curly et parfois du Curly Damele avec un ajout progressif de PS et de QH. C'est ainsi que nous avons choisi Sassy (curly mustang / PS /Qh/ Stockhorse), Tony (Curly Damele/ PS / QH) et Crystal (Curly Damele / PS).

    Pourquoi utiliser des 3/4 curly et non des purs ? Parce que c'est l'esprit stockhorse, et qu'un peu de sang frais ne nuit pas dans des pedigrees souvent assez étouffés. Ainsi sont construites Chestnut et Blueberry, nos belles filles alezanes.

    Programme 2 de 2010 à 20XX: commence avec Lady (full ABC). J'aimais beaucoup le père de Lady (curly Damele polyvalent) et j'allais souvent regarder ses poulains pour le plaisir. Mais quand j'ai vu Lady à deux mois, ça a été le coup de foudre, il me fallait cette pouliche absolument ! Tant pis si elle était grise ! C'est son type ibérique qui m'a fait craquer. Plus tard, j'ai envoyé sa photo à l'association de chevaux Genêts (Barbe ibérique de type ancien) et oui, Helène Goulfert me l'a confirmé, cette jument a un type Barbe Espagnol. En examinant son pedigree, sa grand-mère est  mustang (curly et non curly) barbe et spanish, et son grand-père est le curly Spartacus, qui a bien un petit air ibérique aussi. J'ai continué à me renseigner en lisant The Curly horse in NA, Myth and Mystery, où j'ai appris que la grand-mère Spanish mustang curly de Lady faisait bien partie d'un programme d'élevage  de Spanish-mustang-curly de Bill Valentine, cet éleveur ayant aussi utilisé des souches curly indiennes dans sa recherche du type ibérique. Ensuite j'ai été voir les Iberams, projet US assez similaire au Genet français. L'Iberam est un cheval Ibere-américain, bref un spanish mustang développé, amélioré et sportif. Et devinez quels chevaux ont été au départ de cette race ? Des mustang curlies ! Et ensuite, plus particulièrement des Curlies gaited.

    La philosophie d'Hélène Goulfert (Haras du Verseau et fondatrice de l'AFC ANGE) m'a ouvert les yeux : c'est d'abord le modèle et le type qu'on selectionne, pas un pedigree... L'éleveur est dans l'oeil, n'est ce pas ?

    YS Kumo est arrivé en juin 2008, et , DONC, d'abord, il est magnifique ! Ensuite, c'est un pur curly de modèle assez Ibérique ancien, avec un apport merveilleusement bien construit de curly gaited sur une base de Stockhorse mustang-curly. Et avec quasi zéro Damele, il conviendra à 95% des juments... Vivement les prochains poulains !

    Outre le couple "parfait" de Lady et Kumo, le mélange des programmes 1 et 2 (qui n'est pas du tout sans relations, puisque le Stockhorse s'y retrouve, ainsi que, plus lointainement dans le cas de Kumo, le PS dont la souche MFT est largement baignée ) devrait donner de bons chevaux curly de sport...

    Prochain projet ? Quelques concessions à toutes ces certitudes pour gagner un peu en couleur !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :